799 décès à New York à cause du coronavirus.

799 décès en 24 heures

Dans un communiqué de presse publié le jeudi 09/04/2020, M. Cuomo a annoncé que le nombre des décès à New York a grimpé à 799 en 24 heures seulement. Ce chiffre porte à 7 067 le nombre total des décès à cause du coronavirus COVID-19 dans la ville de New York, Avec une moyenne de 33 cas par heure.

1125 décès, jusqu’au 5 avril

Au cours des cinq premiers jours d’avril, 1125 personnes ont été déclarées mortes dans leurs maisons ou dans la rue à New York. Cela représente plus de huit fois les décès enregistrés au cours de la même période en 2019, selon les pompiers.

Sur quels critères le nombre de décès est-il calculé ?

Les données sur les personnes décédées chez eux ou dans la rue montrent que les statistiques de la ville ne révèlent pas toute l’histoire. Voici donc le bilan :

Les chiffres officiels du nombre de décès communiqués chaque jour par l’État sont basés sur les données des hôpitaux, a déclaré mercredi M. Cuomo. Notre interprétation la plus conservatrice à l’heure actuelle est que les patients qui ont été testés positifs pour le coronavirus et qui meurent dans les hôpitaux sont pris en compte dans le décompte officiel des décès de l’État.

Le calcul se fait de cette façon dans la municipalité : Tout patient qui a été testé positif pour le coronavirus et qui meurt ensuite – que ce soit à la maison ou à l’hôpital – est compté comme un décès dû au coronavirus, a déclaré le Dr Oxiris Barbot, commissaire du département de la santé de la ville.

Est-ce que nous ne connaîtrons jamais le nombre de personnes mortes ?

Environ 120 employés de la morgue et soldats de l’armée américaine, de la garde nationale et de la garde nationale aérienne travaillent par roulement 24 heures sur 24. Ces derniers conduisent des fourgonnettes louées dans toute la ville pour ramasser chaque jour les corps de pas moins de 280 personnes. Ces derniers ont été décédés dans leur foyer et qui n’ont probablement pas été prises en compte dans le décompte officiel des décès.

Calculer le nombre total des décès après la plupart des catastrophes n’est pas si compliqué. Par exemple, lors d’un accident d’avion, d’une tempête, d’une fuite de gaz, ou d’un attentat terroriste.

À lire aussi => À New York, des fosses communes pour enterrer les victimes du coronavirus

En revanche, un virus soulève toute une série de questions plus compliquées. Michael A.L. Balboni, qui, il y a une dizaine d’années, était à la tête du bureau de la sécurité publique de l’État, et qui dirige aujourd’hui une association de maisons de retraite à but lucratif dans la région de New York et une société de conseil en gestion de crise.

Décrit-t-il :  » Le virus présente un ensemble unique de circonstances pour une cause de décès, en particulier si la cible est les personnes âgées », a-t-il déclaré – des conditions multiples. Par exemple, une personne atteinte de Covid-19 peut finir par mourir d’une crise cardiaque.

« Plus le nombre de personnes décédées augmente », a déclaré M. Balboni, « plus la détermination d’une cause de décès devient difficile ».

À lire aussi =>  Le cannabis et le coronavirus : quelle relation ?

Laisser un commentaire