COVID-19 Zimbabwe

Le nombre de cas positifs aux tests COVID-19 au Zimbabwe est passé à 174, 14 autres cas ayant été confirmés, a déclaré le ministère de la santé.

Dans sa dernière mise à jour, dimanche matin, le ministère de la santé et de l’enfance a déclaré que sur les 14 nouveaux cas, il y avait sept rapatriés et sept transmissions locales.

« Quatorze cas ont été testés positifs pour le COVID-19 aujourd’hui. Parmi eux, sept sont des rapatriés : Afrique du Sud (5), Botswana (1) Royaume-Uni (1) et sept cas locaux qui sont isolés. Les sept cas locaux rapportés aujourd’hui et les deux mentionnés dans le rapport d’hier sont des contacts de cas confirmés connus, » a déclaré le ministère.

Le Zimbabwe a jusqu’à présent effectué 44 635 tests COVID-19, dont 29 ont été retrouvés et quatre sont morts depuis le début de la pandémie le 20 mars.

La province de Harare est en tête avec 81 cas, suivie par la province de Masvingo avec 27 et la province de Bulawayo avec 18.

Outre les infections, le Zimbabwe, qui compte 14 millions d’habitants, a enregistré quatre décès liés au virus et 25 guérisons, selon les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies.

La pandémie a fait plus de 356 000 victimes dans 188 pays et régions depuis son origine en Chine en décembre dernier. Les États-Unis, le Brésil et la Russie sont actuellement les pays les plus touchés.

Quelque 5,7 millions de cas ont été signalés dans le monde. Jusqu’à présent, 2,35 millions de personnes se sont rétablies, selon les chiffres compilés par l’université Johns Hopkins.


À lire également :

POURQUOI L’AFRIQUE DU SUD COMPTE 10 % DES CAS DE CORONAVIRUS CONFIRMÉS EN AFRIQUE ?

LA SOMALIE PRÉPARE SES PREMIÈRES ÉLECTIONS COMPLÈTES DEPUIS 51 ANS, MALGRÉ LA CRISE COVID-19

BEETHOVEN ET LA PROPAGANDE NAZIE

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.