smartphone enfant

Une nouvelle étude a suivi l’utilisation des smartphones chez 350 enfants âgés de 3 à 5 ans pendant neuf mois et a comparé leurs résultats avec les estimations des parents concernant leur utilisation.

Les enfants d’âge préscolaire possédant leur propre smartphone ou tablette ont passé en moyenne deux heures par jour devant un écran. Près des trois quarts de leurs parents ont sous-estimé cette durée.

Plus de la moitié des enfants ont utilisé des appareils pendant une heure ou plus, dont 15 % ont passé au moins quatre heures par jour sur des appareils mobiles. Trente-quatre pour cent des enfants participant à la nouvelle étude avaient leur propre appareil numérique, selon les résultats publiés récemment dans la revue Pediatrics.

Les enfants de l’étude ont utilisé entre une et 85 applications. Les applications les plus utilisées comprenaient YouTube, YouTube Kids, les navigateurs et les services de streaming tels que Netflix. Cependant, certaines applications étaient liées aux jeux de hasard, aux jeux violents et aux jeux grand public sans restriction quant aux données qu’elles recueillent ou partagent avec des annonceurs tiers.

« Nous avons constaté que la plupart des parents ont mal calculé le temps passé par leurs enfants sur les appareils mobiles », a déclaré l’auteur principal, le Dr Jenny Radesky, pédiatre comportementaliste au C.S. Mott Children’s Hospital de Michigan Medicine à Ann Arbor. « Il se peut aussi qu’ils ne sachent pas quels contenus sont partagés ou quelles applications sont commercialisées auprès des enfants pendant qu’ils utilisent leurs appareils ».

Mme Radesky, qui a rédigé des directives sur le temps d’écran pour l’American Academy of Pediatrics, a déclaré que les parents peuvent penser que les enfants utilisent toujours des programmes qui sont adaptés à leur âge ou éducatifs. Mais ce n’est pas le cas, a-t-elle ajouté.

« Nous avons été surpris de constater que certains des contenus auxquels ces jeunes enfants ont été exposés étaient destinés à des personnes âgées de 17 ans et plus », a déclaré Mme Radesky dans un communiqué de presse de l’hôpital.

Des études antérieures ont estimé que jusqu’à 75 % des jeunes enfants ont leur propre tablette, et beaucoup commencent à manipuler des appareils mobiles avant leur premier anniversaire.


À lire également :

CORONAVIRUS: L’ALLEMAGNE ADOPTE LA STRATÉGIE APPLE-GOOGLE POUR TRACER LES CONTACTS DES SMARTPHONES

LE PODCAST: LA DOMINANCE DE SPOTIFY, ET L’IMPACT DU COVID-19

L’UE DEMANDE À TRUMP DE RÉFLÉCHIR À SA DÉCISION DE RÉDUIRE LE FINANCEMENT DE L’OMS

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.