Une baisse de 15% des voyages d’été des Américains est attendue due au coronavirus

voyages d'été

C’est l’été, et certainement on aime tous les voyages d’été. Mais que ce soit une période de pandémie ou non, les Américains veulent voyager quand même. Par contre pas autant que l’année dernière !

Les dernières projections de l’AAA montrent que les Américains feront plus de 700 millions de voyages cet été, mais ce chiffre est en baisse de près de 15 % par rapport à la période de juillet à septembre de l’année dernière et constitue la première diminution des voyages d’été depuis 2009.

Le nombre de voyages prévus est basé sur les indicateurs économiques et les réouvertures d’États, qui, selon les responsables de l’AAA, montrent que les gens font des projets de voyage, mais qu’ils sont prudents et prennent souvent la décision de voyager à la dernière minute.

« Les Américains vont partir à la découverte cet été, bien qu’ils adoptent une approche attentiste en matière de réservation et qu’ils réserveront probablement davantage de longs week-ends que de vacances prolongées », a déclaré Paula Twidale, vice-présidente senior de l’AAA chargée des voyages, dans un communiqué de presse publié jeudi. « Quand ils s’aventureront, les voyageurs prendront la route avec 683 millions de voyages en voiture pour satisfaire leur envie d’errer ».

Un total de 707 millions de voyages sont attendus cet été, contre 857 millions l’année dernière.

« LES INDUSTRIES DU VOYAGE ET DU TOURISME SERONT TRANSFORMÉES À JAMAIS » , DÉCLARE LE CO-FONDATEUR D’AIRBNB

La grande majorité des Américains qui voyageront cet été le feront en voiture, mais ce chiffre est en baisse de 3,3 % par rapport à l’année dernière, passant de 706 millions de voyages en 2019 à 683 millions prévus cette année.

Ceux qui prennent le volant peuvent planifier leurs voyages et garder un œil sur les restrictions de voyage liées aux coronavirus grâce au TripTik de l’AAA.

Si les déplacements en voiture vont augmenter en Pennsylvanie pour les voyages d’été, l’AAA s’attend à ce qu’ils restent inférieurs au volume de trafic normal.

Les voyages en avion ont été beaucoup plus touchés, passant de 57,9 millions de voyages entre juillet et septembre 2019 à 15,1 millions pour la même période cet été, soit une baisse de 73,9 %, selon l’AAA.

Et les voyages en train et en bateau de croisière sont passés de 64,3 millions à 9,3 millions.

Malgré le ralentissement des voyages, les experts remarquent des tendances positives, comme les réservations d’hôtels et de voitures de location qui ont légèrement augmenté depuis avril.

Le prix de l’essence devrait atteindre une moyenne nationale de 2,25 dollars le gallon pour le troisième trimestre de cette année, soit une baisse de 15 % par rapport à l’année dernière.

Laisser un commentaire