eau Afrique du Sud

En Afrique du Sud, la population a été incitée à réduire sa consommation d’eau, car les ressources en eau et le niveau des barrages dans tout le pays, à l’exception du Cap-Occidental, continuent de baisser régulièrement d’une semaine à l’autre.

« Le stockage national d’eau de nos barrages combinés a baissé à 69,3 % cette semaine, contre 69,3 % la semaine dernière », a déclaré jeudi le ministère de l’eau et de l’assainissement.

Cela signifie que le pays dispose de 22 200,1 mètres cubes d’eau sont stockés, sur 32 012,2 mètres cubes au maximum de sa capacité.

« Les niveaux d’eau du Cap-Occidental se sont améliorés ces dernières semaines en raison des conditions climatiques humides rencontrées en hiver. À cet effet, le stockage d’eau de la province du Cap-Occidental est de 41,3 % cette semaine, contre 40,2 % la semaine dernière. Le système d’approvisionnement en eau du Cap, avec ses six barrages, est à 58,4 % cette semaine, contre 57,9 % la semaine dernière », a déclaré le ministère.

En revanche, le Cap-Oriental se bat pour récupérer, car le stockage d’eau de la province a encore diminué cette semaine pour atteindre un faible 53,4 %, contre 54 % la semaine dernière.

Le système d’approvisionnement en eau d’Algoa, avec cinq barrages fournissant de l’eau à la baie de Nelson Mandela, oscille à 19 % cette semaine, contre 19,2 % la semaine dernière.

Le système d’approvisionnement en eau d’Amathole, avec six barrages fournissant de l’eau à Buffalo City, s’est amélioré, passant de 42,9 % la semaine dernière à 43,4 % cette semaine.

Le système d’approvisionnement en eau de Klipplaat, avec trois barrages fournissant de l’eau à Queenstown, est à 43,2 % cette semaine, contre 43,3 % la semaine dernière.

« Il n’y a pas d’amélioration dans le stockage d’eau de la province de Limpopo car les niveaux ont chuté à 64,4 % cette semaine, contre 66,5 % la semaine dernière. Le système d’approvisionnement en eau de Luvhuhu, avec trois barrages, est à 97,3 %, alors que celui de Polokwane, avec deux barrages fournissant de l’eau principalement à Polokwane, est à 77,0 % », a déclaré le ministère.

Les barrages du Cap Nord ont baissé à 95,0 % par rapport aux 96,4 % de la semaine dernière.

Le système d’approvisionnement en eau d’Orange avec deux barrages a légèrement baissé à 92,1 % cette semaine, contre 92,3 % la semaine dernière.

« Le niveau des barrages de la province de l’État libre a connu cette semaine une légère baisse avec 82,7 % par rapport aux 82,9 % de la semaine dernière. Le système d’approvisionnement en eau de Bloemfontein avec quatre barrages fournissant de l’eau à Mangaung est à 56,3 % cette semaine, contre 56,8 % la semaine dernière », a déclaré le ministère.

Les barrages de Mpumalanga sont également en déclin, avec 73,4 % cette semaine contre 73,5 % la semaine dernière.

« Les niveaux d’eau dans les zones de gestion de l’eau (ZGE) ont également continué à baisser en volume, la ZGE des Olifants passant de 67,4 % la semaine dernière à 67,3 % cette semaine et la ZGE de l’Inkomati-Usuthu a encore baissé de 71,1 % la semaine dernière à 71,0 % cette semaine », a déclaré le ministère.

Le niveau de l’eau dans le KwaZulu-Natal est passé de 61,5 % la semaine dernière à 61,1 % cette semaine.

Le système d’approvisionnement en eau d’Umgeni avec cinq barrages est passé de 73,7 % la semaine dernière à 73,1 % cette semaine.

Entre-temps, le niveau du barrage de Gauteng s’est légèrement amélioré, passant de 98,1 % la semaine dernière à 99,6 %.

« Toutefois, le système intégré de la rivière Vaal (IVRS), qui compte 14 barrages, continue de baisser. Cette semaine, l’IVRS a baissé à 65,4 % contre 65,7 % la semaine dernière.

« Les niveaux des barrages de la province du Nord-Ouest sont stables cette semaine. Ils sont maintenant à 70,3 % cette semaine contre 70,0 % la semaine dernière. Le système d’approvisionnement en eau des crocodiles avec sept barrages s’est légèrement amélioré, passant de 98,5 % la semaine dernière à 99,4 % cette semaine », a déclaré le ministère.

Les Sud-Africains ont été appelés à économiser l’eau, car la saison sèche de l’hiver continue d’affecter négativement les ressources en eau du pays.

« Il est rappelé aux utilisateurs que l’Afrique du Sud est encore un pays où l’eau est rare, c’est pourquoi les mesures d’économie d’eau doivent être renforcées. Bien que tout le monde soit encouragé à se laver les mains régulièrement avec un savon, le ministère tient à signaler que laisser un robinet ouvert pendant qu’on se lave les mains est du gaspillage », a déclaré le ministère.

DEUX NOUVEAUX PROJETS DE DISTRIBUTION D’EAU POTABLE EN COURS AU MAROC

« LES INDUSTRIES DU VOYAGE ET DU TOURISME SERONT TRANSFORMÉES À JAMAIS », DÉCLARE LE CO-FONDATEUR D’AIRBNB

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.