Un tunnel entre Gibraltar et Tanger pourrait faire l’objet des discussions entre le Royaume-Uni et le Maroc

Maroc tunnel

Selon la presse arabe, les gouvernements britannique et marocain envisagent de construire un tunnel entre l’Europe et l’Afrique.

Le projet d’un tunnel entre l’Espagne et le Maroc est en discussion depuis environ quatre décennies et ne semble pas près de se concrétiser. Cependant, l’idée d’établir une connexion entre les deux continents est à nouveau sur la table, cette fois-ci pour relier Gibraltar et Tanger (Tanger).

L’Arab Weekly rapporte que Londres étudie sérieusement ce projet, d’autant plus que le Royaume-Uni cherche de nouvelles connexions commerciales pour remplacer ses pertes européennes.

Rien de définitif n’a été rapporté concernant la possibilité d’un tunnel de Gibraltar au plus grand port du Maroc, et il n’y a pas d’accords ou de plans concluants mais The Arab Weekly a déclaré que Boris Johnson « a l’intention » de se rendre au Maroc pour discuter du tunnel de Gibraltar.

Si le tunnel pourrait être une nouvelle source de commerce britannique en Afrique, on ne sait pas très bien comment il serait financé ni comment les frontières seraient contrôlées.

Un autre fait à prendre en considération, est que si le tunnel serait similaire en longueur au tunnel sous la Manche et utiliserait également un train comme moyen de transport le plus sûr, la différence est que le détroit de Gibraltar et ses environs connaissent de fréquents tremblements de terre, ce qui le rend moins stable et plus dangereux pour l’installation d’une construction sous-marine de 30 kilomètres destinée à transporter des personnes. C’est l’une des raisons pour lesquelles les discussions avec l’Espagne n’ont jamais abouti en quarante ans, et parce que l’idée initiale de construire un pont pour relier les deux pays n’était pas non plus viable.

Les travaux ont commencé à un moment donné, des deux côtés du détroit, mais au bout de deux ans, le manque d’entretien de la part de l’Espagne et du Maroc, et les inondations, ont fait que le projet a de nouveau été abandonné.

Le Maroc a proposé au Royaume-Uni de devenir une porte d’entrée sur l’Afrique, les liens entre les deux pays s’étant améliorés depuis Brexit. Boris Johnson, lorsqu’il était ministre britannique des affaires étrangères, a été chargé d’initier cette nouvelle relation stratégique en rencontrant son homologue marocain, Nasser Bourita, à Londres.

DEUX NOUVEAUX PROJETS DE DISTRIBUTION D’EAU POTABLE EN COURS AU MAROC

LE MAROC FAIT ÉCHOUER LES TENTATIVES DE MIGRATION ET PROCÈDE À 168 ARRESTATIONS

0 Replies to “Un tunnel entre Gibraltar et Tanger pourrait faire l’objet des discussions entre le Royaume-Uni et le Maroc”