Le secteur aérien américain atteint son plus haut niveau depuis la pandémie

Dans l’ensemble des États-Unis, le transport aérien se remet plus rapidement des ravages de la pandémie, ce qui se traduit par un allongement des files d’attente dans les aéroports et une augmentation du trafic sur les sites Web des compagnies aériennes.

La Transportation Security Administration a contrôlé plus de 1,3 million de personnes vendredi et dimanche de la semaine dernière, ce qui constitue un nouveau record depuis que l’épidémie de coronavirus a dévasté les voyages il y a un an. Les compagnies aériennes pensent que les chiffres vont augmenter, car de plus en plus de personnes réservent des vols pour le printemps et l’été.

« Nos trois dernières semaines ont été les meilleures depuis le début de la pandémie, et chaque semaine a été meilleure que la précédente », a déclaré lundi Doug Parker, PDG d’American Airlines.

Les actions des compagnies aériennes ont augmenté dans tous les secteurs. Les actions des quatre plus grandes compagnies aériennes américaines ont atteint leur plus haut niveau depuis plus d’un an.
Toutefois, les compagnies aériennes ont encore beaucoup de chemin à parcourir avant que les voyages ne retrouvent pleinement leur niveau d’avant la pandémie.

Alors que le nombre de personnes passant par les points de contrôle des aéroports a dépassé le million pendant quatre jours consécutifs et que la moyenne mobile sur sept jours est la plus élevée de l’ère de la pandémie, le trafic de passagers est encore en baisse de plus de 50% en mars par rapport à la même période en 2019.

Selon M. Parker, les réservations d’American sont maintenant inférieures de seulement 20 % aux niveaux de 2019. Un facteur semble être la confiance des voyageurs maintenant que davantage de personnes se font vacciner contre le COVID-19. Environ 70 millions d’Américains, soit 21%, ont reçu au moins une dose, et 37 millions ont terminé leur vaccination, selon les Centers for Disease Control and Prevention.

Ed Bastian, PDG de Delta Air Lines, a déclaré lundi que les réservations ont commencé à reprendre il y a cinq ou six semaines.

Depuis l’apparition de la pandémie, les voyages en avion ont repris à quelques reprises, principalement à l’approche des fêtes, pour ensuite redescendre. Cette fois-ci, la reprise « semble réelle », a déclaré M. Bastian lors de la même conférence d’investisseurs de J.P. Morgan à laquelle M. Parker a pris la parole.

Le PDG d’United Airlines, Scott Kirby, a déclaré que sa compagnie allait générer des liquidités « de base » au lieu de brûler des fonds pour le mois de mars, et il s’attend à ce que la tendance positive se poursuive dans les mois à venir.
Gary Kelly, PDG de Southwest Airlines, a déclaré lors d’une émission sur le Web du Washington Post que sa compagnie aérienne pourrait atteindre le seuil de rentabilité d’ici juin, « lorsqu’une grande partie de la population aura été vaccinée ».

Southwest a déclaré dans un document réglementaire que les résultats de mars et d’avril seraient meilleurs que prévu, en raison de l’augmentation du nombre de passagers et des tarifs. La compagnie aérienne a déclaré que les gens réservent des voyages de loisirs vers des destinations de plage et de montagne, mais que les voyages d’affaires sont toujours à la traîne.

United a pris la tête d’une reprise des actions des compagnies aériennes, clôturant en hausse de 8,3 %. American a gagné 7,7 %, Delta 2,3 % et Southwest 1,8 %.

0 Replies to “Le secteur aérien américain atteint son plus haut niveau depuis la pandémie”