éducation à la cybersécurité

L’éducation à la cybersécurité

Alors que le secteur de l’éducation progresse sur la voie numérique, les établissements d’enseignement deviennent vulnérables à la cyberintimidation ~ des attaques par ransomware aux violations de données.

Alors que nous continuons à évoluer dans le sillage de la pandémie, nos enfants sont de retour à l’école. Cependant, ils passent du temps virtuellement, du moins pour un certain temps, et de nombreux parents travaillent encore à la maison. Tout le monde partage donc un réseau ~ et l’état lamentable de l’éducation numérique à la cybersécurité crée d’immenses risques cybernétiques. Il est encourageant de constater que le nouveau programme scolaire du Kerala promet d’inclure la cybersécurité en mettant l’accent sur son utilisation efficace dans les domaines académiques et administratifs. Avant la pandémie, la plupart des systèmes scolaires ne prévoyaient pas d’enseignement à distance et la cybersécurité n’était pas une priorité. Mais les cybercriminels ont appris que les enfants pouvaient être des cibles faciles pour les attaques d’ingénierie sociale.

éducation numérique

L’absence de formation de sensibilisation à la sécurité dans les écoles signifie que les enfants ne sont pas susceptibles d’être aussi prudents qu’ils devraient l’être à l’égard des risques de cybercriminalité ~ et comme les parents et les enfants partagent des réseaux et des appareils, ils peuvent faire courir un plus grand risque aux éléments vulnérables des entreprises de leurs aînés. La cybersécurité est une question complexe qui touche à de multiples domaines et appelle des initiatives multidimensionnelles. Le cyberespace a connu une expansion spectaculaire au cours de sa brève existence en raison du développement rapide des technologies de l’information et des applications commerciales qui y sont associées. Toutes les infrastructures dépendent de la transmission de données pour la communication et les transactions commerciales.

La stabilité opérationnelle et la sécurité des infrastructures d’information essentielles sont vitales pour la sécurité économique du pays. Les cybermenaces vont du simple piratage d’un courriel à la guerre contre un État. L’utilisation du cyberespace, c’est-à-dire de l’ordinateur, d’Internet, du téléphone portable et d’autres dispositifs technologiques pour commettre un crime par un individu ou un groupe organisé est appelée cybercriminalité. Ils exploitent les faiblesses de conception des logiciels et du matériel en utilisant des logiciels malveillants. Divers crimes peuvent être facilités par les réseaux informatiques sous la forme de fraudes économiques visant à déstabiliser l’économie, d’attaques contre les systèmes de transactions bancaires, d’extraction d’argent par la fraude et de vol de propriété intellectuelle. L’altération du fonctionnement d’un site web ou d’un service par l’altération et la destruction de données peut également être facilitée.

Lire aussi : COMMENT CRÉER UNE GALERIE LORS D’UNE PANDÉMIE ?

Les cybercriminels peuvent diffuser de la pornographie, des infractions au droit d’auteur, du cyberharcèlement et des contenus obscènes pour nuire à la réputation d’autrui. D’autres pratiques préjudiciables peuvent être l’utilisation abusive des médias sociaux pour attiser l’intolérance, susciter des affaires commerciales et publier des documents incendiaires qui tendent à inciter aux crimes de haine. À mesure que le secteur de l’éducation progresse sur la voie du numérique, les établissements d’enseignement deviennent vulnérables à la cyberintimidation, qu’il s’agisse d’attaques par ransomware ou de violations de données. Il est grand temps que les responsables universitaires donnent la priorité à la cybersécurité par le biais de la cyberéducation. Certes, l’internet a un grand potentiel pour profiter à tous, mais il est certainement nuisible lorsqu’il entraîne des cyberrisques.

À l’heure où l’on assiste à une augmentation considérable des innovations sociétales, commerciales et technologiques et où l’utilisation d’Internet se développe rapidement, le rôle des prestataires de services éducatifs devient important pour enseigner une culture numérique critique aux étudiants et pour guider les parents dans l’utilisation d’Internet par leurs enfants à la maison. L’objectif de l’éducation à la cybersécurité devrait être d’éduquer les utilisateurs sur les risques potentiels qu’ils encourent lorsqu’ils utilisent des outils de communication sur Internet, tels que le chat sur les médias sociaux, les jeux en ligne, le courrier électronique et la messagerie. Le monde en pleine expansion du cyberespace peut avoir des effets néfastes sur les utilisateurs de l’internet, comme la cybercriminalité. Ces problèmes doivent être maîtrisés rapidement. L’éducation à la cybersécurité est nécessaire car les cybercrimes peuvent avoir lieu n’importe où et n’importe quand.

éducation numérique

D’où la nécessité de la cybersécurité ~ qui peut être définie comme l’activité, le processus, la capacité ou l’état par lequel les systèmes d’information et de communication et les informations qu’ils contiennent sont protégés contre les dommages et l’exploitation. L’éducation à la cybersécurité est nécessaire pour contrôler la dépendance aux jeux informatiques. Il est nécessaire d’éduquer les enfants à une utilisation sûre et responsable des ressources et des plateformes en ligne, afin d’établir une culture de la cybersécurité. Les plateformes de médias sociaux telles que Facebook, Instagram, Twitter et YouTube sont les applications Internet les plus populaires. L’explosion des informations disponibles contribue aux risques impliquant la sécurité.

Les enfants doivent être suffisamment équipés pour se défendre contre d’éventuelles cybermenaces. Les enseignants doivent également être suffisamment formés pour promouvoir une compréhension critique plutôt que des approches restrictives de la cybersécurité. La formation de la main-d’œuvre de demain dans le domaine de la cybersécurité et l’intégration de la sensibilisation à la cybersécurité dans toutes les industries sont des priorités absolues pour la sécurité nationale. L’enseignement de la cybersécurité pourrait devenir l’une des filières à la croissance la plus rapide dans l’enseignement supérieur et la formation professionnelle. Il est également temps pour nos établissements d’enseignement supérieur d’introduire des programmes qui pourraient accroître leur pertinence pour les étudiants. L’intégration de programmes de cybersécurité est essentielle pour les diplômes technologiques et non technologiques. L’enseignement de la cybersécurité peut être dispensé de différentes manières.

Un développement professionnel pour les apprenants adultes ou une formation approfondie pour une carrière en cybersécurité peuvent être proposés. En outre, les étudiants en commerce, en droit et en justice pénale peuvent utiliser des compétences avancées en matière de cyberespionnage pour effectuer de meilleures diligences, des recherches en ligne, des litiges, des mesures de lutte contre le blanchiment d’argent, des analyses de marché et d’autres fonctions. Les étudiants des filières non technologiques peuvent acquérir une connaissance approfondie des mesures de protection contre la cybercriminalité et des méthodes de renseignement. Il est essentiel que les écoles deviennent des centres de connaissances pour exposer les questions de cybersécurité à la communauté. Les administrateurs des écoles et les enseignants peuvent discuter ensemble et organiser des programmes sur la cybersécurité. Des dessins animés peuvent être identifiés comme des ressources à utiliser par les enseignants pour discuter des principes de cybersécurité avec les élèves.

Lire aussi : LE SECTEUR AÉRIEN AMÉRICAIN ATTEINT SON PLUS HAUT NIVEAU DEPUIS LA PANDÉMIE

Les programmes scolaires doivent être améliorés pour inclure des sujets liés à la cybernétique. Fournir des connaissances pour améliorer la compréhension des questions cybernétiques par les enseignants et les élèves pourrait être une mesure à prendre pour protéger ces groupes des cybermenaces en constante évolution. Les programmes de sensibilisation à la sécurité peuvent promouvoir l’éducation à la cybersécurité dans les écoles. Les principes de la cyberconscience ont été affinés au fil des années de recherche dans le domaine de la psychologie sociale, mais n’ont pas encore retenu l’attention des professionnels de l’informatique. Les administrations scolaires peuvent également mettre en place des cyberorganisations dans leurs locaux. Les étudiants eux-mêmes peuvent suivre une approche centrée sur l’apprenant et trouver des informations sur la cybersécurité sur Internet. En fait, les défis à relever pour l’enseignement de la cybersécurité sont le niveau de connaissance des enseignants et le manque d’expertise, de financement et de ressources.

Vous pouvez également lire :

VOICI À QUOI POURRAIT RESSEMBLER UN VOYAGE POST-PANDÉMIE.

LE MAROC ENVISAGE DES PROJETS D’ÉNERGIE NUCLÉAIRE

POURQUOI LES PERROQUETS VIVENT-ILS SI LONGTEMPS ?

POURQUOI SOMMES-NOUS LA SEULE ESPÈCE HUMAINE QUI RESTE SUR LA PLANÈTE ?

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *