Les incendies qui ravagent des forêts de montagne isolées dans le nord du Maroc ont tué au moins une personne et forcé l’évacuation de plus de 1 000 familles, ont indiqué les autorités vendredi.

Attisés par des vents violents, les incendies qui se sont déclarés mercredi ont détruit 1 600 hectares de bois dans les provinces de Larache, Ouezzane, Taza et Tétouan, ont indiqué les autorités.

« Le corps d’une personne souffrant de brûlures multiples a été découvert » au milieu de l’un des incendies dans la région de Larache, ont indiqué les autorités dans un communiqué.

La propagation rapide des incendies a forcé 1 100 familles à fuir une quinzaine de villages de Larache, tandis qu’environ 645 autres résidents ont été évacués dans les provinces de Taza et de Tétouan.

Quatre avions Canadair ont été déployés par l’armée pour bombarder les incendies.

Ils ont été rejoints par des centaines de membres du service de protection civile et du service des eaux et forêts, ainsi que par des soldats, des policiers et des volontaires.

Un incendie a été éteint et un autre était sous contrôle à Larache, selon les autorités de la province.

Le pays d’Afrique du Nord, qui souffre d’une sécheresse intense, a été frappé ces derniers jours par une hausse des températures avoisinant les 45 degrés Celsius (113 Fahrenheit).

De l’autre côté du détroit de Gibraltar, les incendies font également rage dans le sud de l’Europe, de l’Espagne et du Portugal à la France et à la Grèce.

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *