présence en ligne

Comme de plus en plus de donateurs et de bénévoles se tournent vers Internet pour s’informer sur les causes qui leur tiennent à cœur, une forte présence en ligne n’a jamais été aussi essentielle pour les organisations sans but lucratif.

C’est pourquoi il est important d’utiliser des tactiques efficaces pour promouvoir votre présence en ligne et attirer de nouveaux sympathisants. Nous vous proposons ci-dessous cinq conseils pour améliorer la présence en ligne de votre association et la rendre plus visible sur le Web.
Que vous soyez une organisation à but non lucratif bien établie ou en phase de démarrage, votre présence en ligne est essentielle à votre réussite. Les bénévoles et sympathisants potentiels utilisent souvent les moteurs de recherche, les médias sociaux et d’autres sources en ligne pour trouver les organisations qu’ils souhaitent soutenir.

Suivez ces conseils pour atteindre un public plus large, attirer davantage de donateurs et de bénévoles et, au final, avoir un impact plus important.

Conseil n° 1 : optimisez votre site web

Saviez-vous que la personne moyenne se fait une opinion d’un site web en moins d’une seconde ? C’est le temps dont vous disposez pour faire une bonne première impression. Si votre site Web est lent, qu’il est difficile d’y naviguer ou qu’il n’a pas l’air professionnel, vous risquez de repousser des sympathisants potentiels.

Les organisations à but non lucratif doivent disposer d’un site Web bien conçu et convivial pour donner une première impression solide aux donateurs potentiels. Cela signifie une navigation conviviale, des appels à l’action clairs et un contenu convaincant.

Les liens vers les dons ou le bénévolat doivent être bien visibles. Vous devez également veiller à ce que votre site soit adapté aux téléphones portables afin qu’il soit accessible depuis n’importe quel appareil.

Vous pouvez utiliser un logiciel de création de sites Web ou faire appel à un concepteur ou à un développeur Web pour vous aider à créer un site de qualité.

Conseil n° 2 : utilisez les médias sociaux

Les médias sociaux sont un outil puissant pour atteindre votre public cible, comme l’ont découvert 87 % des organisations à but non lucratif dans le monde[1]. Pour accroître votre portée, assurez-vous que votre organisation dispose de comptes sur les principaux sites de médias sociaux tels que Facebook, Twitter et Instagram. Vous pouvez utiliser ces sites pour partager du contenu engageant qui met en avant votre impact et votre mission.

Une présence cohérente sur les médias sociaux est également nécessaire pour créer un atout précieux, le capital médias sociaux. Les organisations négligent souvent le capital médias sociaux – un actif créé par l’interaction en ligne – comme une ressource précieuse.

Le capital médias sociaux pour les organisations à but non lucratif suit les étapes suivantes :

Ciblez des utilisateurs spécifiques pour vous constituer un public.

Développez et entretenez votre réseau en établissant des relations.
Accumuler du capital sous la forme de la taille, de la position et de l’engagement du réseau, ainsi que de l’identité et de la réputation de la marque en fonction d’attributs tels que l’engagement, l’identité et la confiance.
Convertissez le capital immédiat en actions ou en résultats, par exemple en encourageant un don ou en demandant aux personnes qui vous suivent de répondre à une enquête.
Exploitez le capital des médias sociaux pour des objectifs stratégiques à long terme, par exemple en collectant des fonds auprès de votre réseau pour acheter des ressources qui vous aideront à lancer une nouvelle initiative.
En suivant ces étapes, votre organisme à but non lucratif peut tirer parti des médias sociaux pour maximiser son impact.

Conseil n° 3 : essayez le marketing par courriel

Une autre façon pour les organismes sans but lucratif d’accroître leur portée en ligne est de lancer une campagne de marketing par courriel. Le marketing par courriel peut prendre de nombreuses formes, des bulletins d’information électroniques aux invitations à des événements. Veillez simplement à segmenter votre liste, afin de n’envoyer que des informations pertinentes à chaque groupe de personnes. Et veillez à ce que vos e-mails soient adaptés aux mobiles – 42 % des e-mails[3] sont ouverts sur un appareil mobile.

Les e-mails ont un impact plus important sur les destinataires que vous ne le pensez. En fait, 26 % des donateurs en ligne[4] déclarent que l’e-mail est leur principale motivation pour faire un don.

Les e-mails de bienvenue sont un excellent point de départ si vous débutez dans le marketing par e-mail. Dire merci à vos adeptes les aide à se sentir valorisés et appréciés.

Conseil n° 4 : suscitez l’intérêt de votre public avec un contenu convaincant

Le site Web de votre association et les plateformes de médias sociaux sont des endroits parfaits pour partager des histoires, des photos et des vidéos sur votre travail. Mais il ne suffit pas de publier du contenu : votre contenu doit être attrayant. Cela signifie utiliser des images fortes, raconter des histoires personnelles et rédiger des textes convaincants.

La rédaction d’un blog ou la création de vidéos sont d’excellentes approches. Vous pouvez également partager des histoires sur votre personnel, vos bénévoles et vos bénéficiaires afin de montrer le côté humain de votre travail. N’oubliez pas d’utiliser des appels à l’action forts si vous voulez que les spectateurs fassent un don, s’inscrivent à votre bulletin d’information électronique ou partagent votre contenu avec leurs réseaux.

Conseil n° 5 : envisagez la publicité

La publicité payante n’est pas à la portée de nombreuses organisations à but non lucratif, mais elle peut être un moyen très efficace d’étendre votre présence en ligne si vous en avez les moyens. Des plateformes comme Google ou Facebook peuvent être utilisées pour cibler des personnes en fonction de leurs intérêts ou de leur localisation. Veillez à suivre vos résultats afin de savoir ce qui fonctionne et où concentrer vos efforts à l’avenir.

Si votre budget est limité, envisagez de demander une subvention Google Ad Grant[5]. Dans le cadre de cette initiative généreuse, Google accorde chaque mois des subventions à des organisations à but non lucratif qui peuvent être utilisées pour acheter des annonces de recherche Google.

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.