Ce que vous devez savoir sur la décarbonisation !

Il est important d’en savoir plus sur la décarbonisation – et sur les ressources disponibles pour commencer le voyage.

Pourquoi parlons-nous de décarbonisation et de cuisines à faible émission de carbone ?

La décarbonisation va avoir lieu ; nous devons atteindre le niveau de carbone zéro d’ici 2050 si nous voulons atténuer les effets les plus flagrants du changement climatique. C’est particulièrement important pour le secteur de la restauration, qui subit déjà les effets du changement climatique, notamment les sécheresses, les parasites, l’évolution des récoltes, les tempêtes intenses et les vagues de chaleur. Tous ces changements climatiques ont un impact sur la capacité des opérateurs de services alimentaires à gérer des entreprises stables et prospères. Si vous y réfléchissez, toutes les matières premières utilisées par les services de restauration proviennent de l’environnement, et le fait même de cuire, conserver et réfrigérer les aliments a un impact sur cet environnement. Nous devons donc apprendre à marcher un peu plus léger en réduisant notre empreinte carbone.

Quel est l’impact de la décarbonisation sur le secteur de la restauration ? Quelle est la place des services alimentaires commerciaux ?

De nouveaux codes et normes exigent une décarbonisation plus agressive dans le secteur du bâtiment, qui est responsable d’environ 40 % des émissions de carbone. Les cuisines commerciales sont les bâtiments commerciaux les plus énergivores – elles consomment cinq à dix fois plus d’énergie par pied carré que les autres espaces commerciaux – de sorte que la restauration devient une préoccupation majeure. Historiquement, les services alimentaires ont généralement été négligés lorsqu’il s’agit de codes énergétiques, mais cela change. Il est donc important que les opérateurs se préparent à de nouvelles normes d’efficacité énergétique et à une électrification accrue des cuisines. Ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose ; tout le monde y gagne si les opérateurs apprennent à moderniser leurs équipements de manière pratique et rentable. Le défi à long terme consiste à mieux contrôler les factures d’énergie tout en créant de meilleures cuisines.

Comment les exploitants peuvent-ils réduire les émissions de carbone sans augmenter les coûts d’exploitation ? Quelles sont les ressources disponibles pour les aider ?

Le plus gros générateur de carbone dans un restaurant est l’équipement de cuisson, il faut donc commencer par la cuisine. L’équipement de cuisson est également l’un des plus grands gaspilleurs d’énergie dans le restaurant, il y a donc beaucoup de possibilités d’économiser de l’argent tout en réduisant le carbone. La voie à suivre est très simple : Les exploitants doivent acheter des équipements plus économes en énergie. Et par « économe en énergie », nous voulons dire « efficace en énergie », ce qui se traduit par plus d’aliments cuits en moins de temps et en utilisant moins de gaz ou d’électricité. Des équipements courants comme les friteuses et les fours à gaz à haut rendement peuvent souvent réduire de moitié les émissions de carbone, ce qui permet de réduire considérablement la facture énergétique et de réaliser des économies. Si de nombreux exploitants passent à côté de cette opportunité, c’est parce que personne ne leur a jamais parlé des avantages en termes de coût et de performance des équipements efficaces. Parfois, les opérateurs connaissent ces avantages, mais ils ne parviennent pas à convaincre le service des achats de justifier un coût d’investissement supplémentaire. Et parfois, tout le monde est tellement occupé qu’il n’a pas le temps de mettre à jour les spécifications de l’équipement. Face à tous ces défis, il est tentant d’adopter l’approche « ne le réparez pas s’il n’est pas cassé », mais chaque fois que nous faisons le calcul du retour sur investissement, l’équipement efficace est gagnant du point de vue des coûts et de la production alimentaire, et c’est un moyen efficace de réduire le carbone.

Ceux d’entre nous qui travaillent dans le domaine de l’efficacité énergétique avaient besoin d’un meilleur moyen d’éduquer et de motiver les restaurateurs à moderniser leurs équipements. C’est pourquoi nous avons créé le programme de remises instantanées. Les remises instantanées sont un moyen direct d’éduquer les exploitants en utilisant des incitations financières directes pour réduire le coût des équipements directement sur le point de vente. Le principe est simple : Vous achetez un équipement efficace auprès d’un concessionnaire participant et vous bénéficiez d’un rabais important directement sur la facture. Le programme de remise a été lancé en Californie, mais il est désormais disponible dans 12 autres États. Derrière ce programme se cache une équipe d’experts prêts à aider les exploitants à surmonter les difficultés liées à la connaissance des équipements, au calcul du retour sur investissement et aux contraintes de temps. Sur le site Web du programme, vous trouverez une liste de milliers d’équipements éligibles, ainsi que des calculateurs de coûts, des guides de conception et des séminaires. Si vous avez des activités en Californie, nous pouvons également vous proposer des consultations et des études énergétiques sur site. Les remises instantanées sont un moyen d’être payé tout en apprenant comment créer de meilleures cuisines et réduire les émissions de carbone.

0 Replies to “Ce que vous devez savoir sur la décarbonisation !”